Place de la belle Agathoise, Quai de la Trinquette, Mail de Rochelongue

Cap d'Agde France 1991
Wilmotte & Associés - Place de la belle Agathoise, Quai de la Trinquette, Mail de Rochelongue

Fiche technique

Maître d’ouvrage : Ville d’Agde et Sebli
Architecte : Jean-Michel Wilmotte
Architecte urbaniste : Charles Moliner
Aménagement : François Percheron
Responsable mobilier : Marc Dutoit
Réalisation : 1991 - 1995

Programme : Scénographie Urbaine dans le périmètre de la vieille ville. Aménagement de la place de la Belle-Agathoise et des espaces urbains de Rochelongue : la promenade du front de mer, le Quai de la Trinquette, le mail et les quais de l’Hérault. Création d’une ligne de mobilier urbain « Rochelongue ».

 

 

Description

C’est dans la commune d’Agde-Cap d’Agde que le concept « d’architecture intérieure des villes » du bureau d’étude Wilmotte a été concrétisé pour la première fois. Il se base sur le constat qu’une ville, pour se développer, doit être en mesure d’attirer, d’intéresser et de retenir ses habitants par la valorisation de ses propres atouts – en premier lieu la qualité de ses espaces publics, ceux par lesquels on découvre la ville. L’enjeu pour Agde était d’affirmer l’unité d’une commune éclatée en plusieurs quartiers séparés – le secteur historique et les secteurs balnéaires du Grau d’Agde – tout en respectant les diversités. Cette recherche d’unité impliquait deux facteurs indissociables : d’une part les lieux d’intervention devaient être à la fois significatifs dans la structure urbaine et équitablement répartis dans les différents quartiers ; d’autre part les moyens d’intervention devaient s’adapter à chaque contexte : La Rambla du Mail de Rochelongue, la promenade du Quai de la Trinquette au Cap ou encore du Grau d’Agde, la place de la Belle-Agathoise ou la liaison Agde-Le Cap… Autant de lieux, de fonctionnalités et donc de réponses urbaines à apporter tout en affirmant leur appartenance à une même ville. Le travail s’est effectué sur trois registres : les matériaux, les objets de l’aménagement urbain et la qualité de leur mise en scène. Historiquement, la ville est très marquée par le basalte, pierre issue des volcans multimillénaires dont il ne reste que deux modestes collines et qui sert depuis les Grecs à construire la ville, ses remparts, ses rues et ses quais. Retrouver cette tradition et le savoir-faire qui l’accompagne est devenu un enjeu majeur du projet (dallages, murs, mobilier), fournissant un nouveau débouché économique pour ce matériau et les entreprises qui l’exploitent. Le mobilier urbain, spécifique donne à la ville l’occasion de renforcer son identité. Conçu comme une gamme par souci de cohérence des objets entre eux, ce mobilier, s’inspire du thème de la mer. Cette ligne de mobilier urbain comprend : des lampadaires routiers, des réverbères de promenades piétonnes, des bancs, des poubelles, des abris, des bornes et des kiosques.    
Le Moniteur des Villes a décerné le prix d’aménagement et d’urbanisme 1992, catégorie « espaces publics », à cette réalisation.

Galeries d'images

Wilmotte & Associés - Agde 1
Wilmotte & Associés - Agde 2
Wilmotte & Associés - Agde 3